Mar 17

Formation CS Chemin-du-Roy

arton740Plan de la journée

  1. Où en êtes vous ?
    1. Configuration de votre iPad, celui des élèves ?
    2. Vous faites quoi avec votre iPad ? Vos élèves ?
    3. Avantages et inconvénients ?
    4. Coup de coeur ?
  2. À propos de la mobilité
    1. Faire pareil ?
    2. Nombre d’outils
    3. Manipulation d’objets numériques par l’élève
    4. Le iPad ne fait pas tout
    5. Profiter du contenu dynamique en MST (livre numérique?)
    6. Le « C » de TIC
  3. Pour faire autrement (tempête d’idées)
  4. Les possibilités en MST :
    1. Les TIC en classe, un schéma
    2. Des applications en MST, point de départ
    3. Outils pour mobiles en mathématique, une présentation
  5. Mettre en place son Environnement numérique
    1. Applications de base : support enseignement et support apprentissage (à choisir selon les activités et intentions)
      1. Google Drive, Evernote+Skitch+PenUltimate, Nuage (Dropbox, Owncloud ou autres), site Web de classe, Facebook, Twitter, Socrative, Thinglink, Prezi, Images Actives, Educreations, Calculator, WolframAlpha, Mindmeister, …
    2. Applications disciplinaires « ouvertes »
      1. Pyonkee (scratch), Algodoo, Geogebra+GeoGebraTube, dgpad, sketchometry, Chemist Free,
    3. Applications pointues
      1. Tableau périodique, exerciseurs, contenu (espace, corps humain, roches et minéraux…), simulations (http://phet.colorado.edu/fr/simulations/category/html), etc
  6. Mains sur l’écran
    1. Développement de contenu
    2. Mise en place d’outils (site Web ou autres)
    3. Recherche/Teste/Analyse d’applications (en lien avec les objectifs d’apprentissage en classe)
  7. Retour
    1. Pour faire autrement, des ajouts ?
    2. Outils coup de coeur ?

Lire la suite

Nov 26

Pyonkee : Clone de Scratch sur iPad

pyonkee Avez-vous entendu parler de Scratch ? Ce est l’un des outils les plus populaires chez les enfants permettant facilement de développer leurs compétences en programmation informatique, en créant et en animant des scènes avec des personnages, en utilisant des blocs de code. Pyonkee est un clone de Scratch sur iPad. Donc, pour celles et ceux qui souhaitent utiliser l’environnement de programmation de Scratch 1.4 sur les iPad en classe, vous avez maintenant une alternative intéressante.

screen480x480 screen480x4801

ttt

Pyonkee est écrit par Masashi Umezawa et il est basé sur le code source de Scratch 1.4 du MIT Media Lab. L’application a été conçue pour l’écran tactile, et peut utiliser le microphone et la caméra de l’iPad afin que les enfants puissent utiliser leurs propres images et leurs sons dans tout ce qu’ils créent.

Voici une vidéo du logiciel sur iPad…

Vous pouvez vous procurer l’application sur le AppStore d’Apple et ce gratuitement!

badge

Bonne programmation!

Sep 06

Choix d’applications selon l’intention pédagogique

Choisir ses applications tablettes (ou autres) n’est pas une mince tâche. Surtout que le nombre d’applications ne cesse de grandir (et changer).

Avant de vous lancer dans une recherche longue et assez souvent infructueuse, nous vous proposons  de bien cibler l’intention pédagogique au préalable, ce qui limitera grandement votre champs de recherche.

Un tableau, exploitant la taxonomie de Bloom révisée comme base, a été construit dans ce but par des services nationaux du RÉCIT. N’oubliez pas qu’il est gagnant pédagogiquement de varier les processus cognitifs nécessaires à la réalisation de la tâche. Ce qui variera également le type d’applications et de stratégies.

Ce schéma se veut un outil de réflexion sur les actions (le verbe) pédagogiques/didactiques où les TIC (ici la mobilité) peuvent agir en catalyseur à l’apprentissage.

Note: La stratégie des 3-O (plus de détails) peut par la suite être utile pour varier les moments/lieux où les TIC seront des catalyseurs à l’apprentissage.

 

Nov 22

Juger : pourquoi la tablette ?

Bien que le iPad (ou autres tablettes) soit un outil très puissant, on peut, non on doit se poser la question suivante lors d’une tâche pédagogique/didactique:

Est-ce que la tablette m’aidera dans cette tâche? Si oui, comment?

Nous proposons ici de démarrer l’analyse avec l’action pédagogique (le verbe) et ensuite on pourra choisir son outil. C’est, entre autres, pourquoi nous débutons chaque titre d’article par un verbe dans le présent site. Nous apprécions également la taxonomie de Bloom pour nous aider dans cette analyse.

Vous trouverez de plus en plus de sites (documents) qui tente de répondre à cette question. Voici quelques liens pour débuter votre lecture.

Vous avez des liens/lectures à nous proposer? Utiliser les commentaires ci-dessous ou contactez-nous.

Nov 20

Apprendre : Stratégie des 3-O

L’ajout d’outils dans son coffre peut être gagnant à la condition que l’on sache «pourquoi» et «quand» les utiliser. La stratégie des 3-O (TablO-BurO-CervO) veut faciliter cette analyse techno-pédagogique. Voir ce vidéo et celui-ci (réalisées avec EduCreations) pour quelques détails en lien avec le iPad. D’autres vidéos à propos de cette stratégie sont disponibles ici.

Si on analyse le mobile à l’aide de cette synthèse (en lien avec une formation sur les TNI), voici le résultat.

On y remarquera que l’outil TIC (quel qu’il soit) n’est pas toujours le bon outil pour la tâche, que ce n’est peut être pas le bon moment (phases de l’apprentissage) pour l’utiliser, etc. Tout dépend de ses intentions pédagogiques (didactiques), des compétences (et contenu) visées, etc.

Une petite touche de métacognition (faire autre chose que de produire avec les TIC) et de la taxonomie de Bloom est également présente afin de ne pas oublier que les TIC permettent davantage que de consulter de l’information.

Varier les outils et leur utilisation pédagogique, le sens de ses activités, voilà le coeur des 3-O.

Nov 20

Apprendre : La classe inversée

Un terme que vous avez déjà entendu? Peut être. Peut être pas.

La stratégie des 3-O, avec ses trois temps, exploite le concept de «classe inversée» dans le type d’activité «découverte». En plaçant (en devoir?) l’élève face à un objet numérique (comme celui-ci par exemple) avec quelques questions, il peut s’approprier des concepts/techniques (par analyse, comparaison, recherche…) qu’il pourra consolider en classe par la suite. À noter qu’il n’y a pas que la vidéo qui peut servir à inverser sa classe!

Inversée? Le temps passé en classe ne sert plus uniquement à «passer» du contenu, mais bien à «discuter/analyser/évaluer» ce que l’élève comprend du concept (après manipulation de l’objet numérique).

Toujours inverser sa classe ou ses activités? Non. Le mot toujours en apprentissage n’est pas souhaitable. Mais réalisé (l’inversement) à quelques occasions bien ciblées, elle peut devenir une stratégie gagnante pour sa classe.

Le iPad

Avec un outil comme le iPad, l’accès aux objets numériques est simplifié. Vidéos, Images Actives, Mentrard en HTML5, EduCreations (exemple), présentation Google, Prezi, Groupzap, livre Wikipédia, sont quelques exemples d’objets numériques pouvant être «découverts/analysés» AVANT la classe par l’élève.

Pour lire sur le sujet, une petite recherche vous donnera de bons liens. Celui-ci est vraiment bien.